Les paroisses de Royère et la Roche-l’Abeille en Limousin (2/4)

 

Je mets pour commencer comme à l’acoutumée à votre disposition le fichier du relevé des mariages et des actes mentionnant des porteurs de notabilité, correspondant aux deux premiers registres mis en ligne sur le site des Archives départementales de la Haute-Vienne, couvrant la période 1737-1770.

Prêtres de 1756 à 1770

Au fil des siècles, ces paroisses ont été plusieurs fois cure et succursale l’une de l’autre, tout en restant administrées par le même curé. On note un nombre important de changement de prêtres pendant la période suivie.

Curés

Au début de période, c’est M. CLEDAT de LA BORIE qui a charge de la cure. Il décède en 1768, date à laquelle M. LAMY de LA CHAPELLE lui succède.

Les vicaires sont, en 1756, MM. de LACROIX et FAVARD. M. DUBOIS remplace M. de LACROIX dès 1757 et M. TAMAGNON M. FAVARD en 1760. M. PRADEL de LAVAUX a rejoint la paroisse en 1759. En 1764, M. LAMOTHE remplace M. TAMAGNON et M. LAFON rejoint la paroisse. En 1768, ce sont MM. SAPIENTY et ROLLY qui viennent assister le nouveau curé, mais M. SAPIENTY est remplacé dès l’année suivante avec l’arrivée de MM. LAGUERENNE et GROBRAS. Enfin, en 1770, on note le nom d’un nouveau vicaire, M. COSSE.

Les familles nobles et notables de La Roche-l’Abeille et Royère entre 1756 et 1770

Les nobles

La population noble est très peu présente dans les actes des deux paroisses. Il s’agit essentiellement des deux familles seigneuriales, qui n’habitent pas dans ces paroisses :

  • de PERUSSE des CARS, qui sont seigneurs de la Roche-l’Abeille
  • SAMSON, qui sont seigneurs de Royère

Les notables

Les familles notables sont sensiblement les mêmes que celles de la période précédente. Les familles les plus présentes, pour lesquelles j’ai fait une notice généalogique, sont :

  • CABIROL : on suit principalement deux branches qui résident au bourg de la Roche-l’Abeille sur trois générations, dont l’une dite « CABIROL de Janceyx »
  • FAYE : cette famille suivie sur trois générations a des représentants dans le village du Pigot, paroisse de Royère, et à Nexon
  • MALEVERGNE : cette famille est bien connue, comme je l’ai déjà mentionné, au travers des Généalogiques Limousines et Marchoises (GLM, tome 15)
  • MASSY : trois branches se retrouvent, dont deux au moins sont probablement apparentées,
  • REBEYROL : cette famille est abondamment représentée, notamment au travers de trois branches suivies, dont l’une est dite « Chameyrat » du nom du hameau où elle habite. Elle semble implantée dans plusieurs paroisses, notamment La Meyze, Ladignac-le-Long et même Excideuil, aujourd’hui en Corrèze.

D’autres patronymes sont mentionnés plus occasionnellement pendant la période considérée : AUDOINAUD, AUTHIER, BOISSOU, BOUNET, BRANDY, DELASSIS, LAGRATE, LAMBERTIE, PALOTTE, REYNAUD, SARLANDIE, SENAMAUD.

Il me reste maintenant à poursuivre ce travail pour les deux registres suivants mis en ligne : 1771-1780, 1781-1792.

Mais ceci est une autre histoire…

Publicités
Cet article, publié dans Descriptions, Sources, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s